Vancouver in Snow

Ce matin, je me lève et la neige tombe sur Vancouver. Il parait que c’est rare, normalement, il pleut.

C’est très beau et très épais, les couches de neige se superposent et commencent à former une fine pellicule, l’atmosphère est saturée de flocons, qui remplissent l’espace en 3 dimension, le vide entre les buildings …

Je me demande, comment capter ce phénomène, la densité de flocons est énorme. Peut être qu’en prenant une photo en position fixe avec un trépieds, et en superposant les flocons, les couches de photos, comme les couches de neiges, alors je fabriquerais une image plus proche de ma perception de la réalité ressentie ce jour. De cette énergie que je sent tomber aujourd’hui à Vancouver. Des lignes de tension et des particules d’étoiles qui nous tombent du ciel, la géométrie, le quadrillage des rues, les cubes formés par les immeubles, un effet de noir et blanc, le ciel est blanc, la ville noire et humide.

Vancouver, un équilibre entre l’énergie de la ville et les forces de la nature.

Ni une ni deux, j’interromps mes pensées matinales, enfile de grosses chaussures canadiennes et passe ma journée trempé sous la neige à capter, à sentir, les os gelés, ce qu’il se passe dans la ville, la neige, la ville, rien de bien extraordinaire et pourtant tout est différent…

10-2

 

11-2

 

15

 

8

 

7-2

 

13-2

 

vancouver_on_snow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *