Irréalités augmentées

Projet en collaboration avec Erik Lorré

Si la mode aux nouvelles technologies nous vante d’augmenter notre réalité, d’améliorer notre perception du monde, d’être hyper connecté pour qu’aucune information ne nous échappe, n’allons-nous pas dans ce tourbillon de la vie numérique perdre de la poésie ou tout simplement faire disparaître la part de rêve, de l’irréel que notre cerveau aime parfois se bricoler ? Les deux artistes proposent ici une critique de ces casques de réalité augmentée pour les détourner et inventer d’autres usages, pour colorer d’autres mondes invisibles et pour reconnecter nos cerveaux à l’irréel, à l’impossible, afin de rester toujours humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *